04 décembre 2007

Sylvie Rigolet-Jaffray

PourquoiDes larmes tombent des demies lunesEt viennent se perdre dans ces dunesPourquoi jeunesse pleures-tu si souventDur ce depart dans le nouveau ventPourquoi faut-il  toujours des larmesNe possedons-nous que cette arme DemainDemain sera fait de soleilFinies les pluies et les crisesBientot se leve le soleilNous mangerons des cerisesCouvertes de rosee fraicheNous poserons le pied sans malSur cette plaine si fraicheIl n'existera plus de malQu'est ce qui differencie le Bien et le MalSi ce n'est les mots et le sens qu'on leur... [Lire la suite]
Posté par biennaledespoete à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2007

Deux poèmes d'Éric Dubois

AMOR ET MORT Nous sommes les bras du soleil et les mains de la luneles yeux du ciel et les pieds de la citéle ventre de l’arbre et les poumons de la terre Avec nos ongles pour rassurerla langue de nos ancêtres et nos chiens d’oubli Dans les pas des morts nos empreintes vivantes pour combien de temps encore Dans la salive de nos motset le sang de nos gestesle mélange de nos peaux Dans l’éloge de l’impossibledu simple au particulierdans la matrice  qui avale les projets les attentes ___________________ LES... [Lire la suite]
Posté par biennaledespoete à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2007

Un poème de Jean Cocteau

Vivre un temps certain Vivre un temps certaintoucher son propre visages'assurer que l'on a vécu,laisser tes doigts crisséssur les sillons de ma facepour entrevoirl'espace d'un silencece que nous avons vécuetse rendre.
Posté par biennaledespoete à 09:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avril 2007

Un poème d'Emmanuel Berland

Pays où la nuit est tombée oignons et olivesabondance de monde comme autrefois mais la maison dans les pinsa brûlé pays de peu de ferveur, tué sous lesbombes et pourtant parfumé d'écorcesd'orangesassailli de martyrs et de cigales secrètes
Posté par biennaledespoete à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2007

Un poème de Patrice Cazelles

LA VIE LA VERITE LA POESIELA VIE EST MAL FAITENI FAITE NI À FAIRE D’AILLEURSC’EST UNE AFFAIRE ENTENDUEQU’ON NAIT POUR RIENET QU’ON N’Y EST POUR PAS GRAND-CHOSE PAS MOINS CON NI PLUS NIAIS QU’UN AUTRE JE CONSTATE QU’ON S’TATE AVEC DES IDÉES NEUVES OU PAS BIEN C’EST TOUT COMMEC’EST VEXATOIRE D’ÊTREÇA DÉFONCE AUCUNE VÉRITÉ VARIABLE QU’ON SOIT OU QU’ON SOIT PAS CONÇUÇA NOUS FREINE MÊME PAS D’EN CHIER D’AUTRES ÇA STIMULE MÊME ÇA MOTIVE A MÉRITER DU SENS QU’AU FOND Y’A PASAU FOND ÇA BERNE ÇA BRANLE ÇA DISCULPE DES MÉFAITS D’LA CAUSE DE... [Lire la suite]
Posté par biennaledespoete à 06:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2007

Deux poèmes d'Éric Dubois

ROBE DE JOUR AU BOUT DU PAVÉ Elle met sa robe de jour au bout du pavé Elle attire à elle tous les serpentsde la nuit Les chansons les plus doucessortent des égouts On ne les oublie jamais on les emporte avec soi Valises sur un quai désertvalises à la consigne de l’amour                 *** LES MURS Tous ces murs entre nousmurs de l’esprit Façonnés par toutes ces mainsignorantes Dans les rêves des peuples dans leurs cris Dans les rues des... [Lire la suite]
Posté par biennaledespoete à 13:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]